08/06/2011

Anish Kapoor pour Monumenta

Une expérience artistique et physique inoubliable. Une chance: arriver dans la pénombre et découvrir l'espace d'un profond rouge qui soudain s'illumine grâce au soleil qui passe au dessus du Grand-Palais et dessine les veines de la vie sur l'ensemble de la surface. Le public a applaudi!

"Ici, pas question d'observer l'œuvre à distance : elle vous engloutit mais sans jamais se laisser approcher. La première partie de Leviathan est une plongée dans le rouge. Une nef gigantesque, comme une cathédrale. Mais avec en point de mire trois percées vers d'indéfinissables sphères aussi attirantes qu'effrayantes." Le soir.be

A voir jusqu'au 22 juin

17:22 Écrit par anne dejaifve | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art contemporain |  Facebook |