12/08/2010

Kendtrige à Paris

Superbe exposition au Jeu de Paume à Paris jusqu’au 5 septembre

On peut  passer une après-midi entière dans la musique et les images fixes ou animées et découvrir toutes les facettes de ce merveilleux travail engagé .

« Première rétrospective en France, l’exposition s’articule autour des grands thèmes qui ont mobilisé Kentridge tout au long de sa carrière, au travers d’une importante sélection de travaux allant de la fin des années 1980 à nos jours »

« La Flûte enchantée questionne les limites et les erreurs des Lumières. Le Nez interroge ce que nous avons perdu lorsque la possibilité du socialisme s'est étiolée. Si le colonialisme est l'autre versant des Lumières - on ne peut le considérer comme une pure erreur, dans la mesure où il est empreint de la structure même des Lumières - le stalinisme n'est pas simplement une erreur, mais il s'inscrit au cœur même du communisme. Mais, de même que le colonialisme ne suffit pas à discréditer toutes les idées libérales que nous tenons des Lumières, de même la pourriture qui mine le communisme ne devrait pas nous aveugler face aux possibilités émancipatoires qu'il recèle. Mon intérêt pour le Nez consiste à les retrouver pour en affirmer les possibilités de transformation, et non pas simplement de produire une élégie de leur échec. »

Nous aurons encore le plaisir de découvrir de nouvelles œuvres de Kendtrige :

« le fusain m'attend à la maison. Je l'ai oublié en travaillant avec l'encre et les découpes de papier. Je retourne aux fondamentaux comme un violoncelliste reviendrait vers les sonates. J'ai besoin de me remémorer le dessin. n

Traduit par Stéphane Roth interview par Eleanor Heartney - art press n°369 (juillet 2010)

19:21 Écrit par anne dejaifve | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : art contemporain |  Facebook |

Commentaires

Belle découverte de cet artiste très ingénieux qui préfère suggèrer au lieu de démonter. Du pur plaisir.

Écrit par : Catherine | 18/08/2010

Les commentaires sont fermés.