14/03/2010

[siɲ] OUVERTURE DE L'ATELIER

[siɲ]--------------------------------------------------C’est parce que « cela fut » que ceci est. L’œuvre naît de la mort. C’est ce choc, ce « heur(t) » qui contient à la fois toutes les brisures et tous les espoirs que ces envols pétrifiés traduisent. 
Travaillant depuis des années la thématique « Présence-Absence », l’artiste approfondit ici, non l’opposition des deux états mais le souffle, naissant de leur rencontre.
Le chant du cygne ouvre le champ des signes. M.D __________________________________________________________________________ANNE DEJAIFVE --------dans le cadre de «chambres avec vues»les 20-21-27-28 mars de 10h à 18h avenue Léopold II, 21,23 5000 Namur....................................................................aa

17:14 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art contemporain |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.