18/11/2009

Gwendoline Robin:performance à Charleroi-Danse

" Dans toutes mes performances il y a le rapport entre la dérision et le danger. Détourner le danger vers autre chose. Le public me pose souvent la question du lien entre mon travail et les événements de l'actualité à l'étranger, les attentats, les kamikazes, la guerre. Le côté humour/dérision est important pour casser ce rapport. Je n'ai absolument pas la prétention de parler de cela, ce n'est pas mon propos, je vis une autre réalité ici en Belgique. Le rapport à l'explosion pour moi c'est surtout le rapport au temps, au moment présent. Après l'explosion souvent il y a des rires, c'est important le soulagement par le rire après la tension" Gwendoline Robin revue Arts 00+7.........................................................................................................La tension est très présente. La rigueur de la performance, de chacun des gestes,de l'organisation de l'espace y participent. Mais aussi, même si l'artiste la met à distance, l'actualité est présente dans notre tête de spectateur ainsi que les cris d'un enfant effrayé.Un art singulier qui ne laisse pas indifférent.gwengw

20:30 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art contemporain |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.