08/11/2008

Utopies/Créations au Théâtre National

Les élèves de 6è option arts ont répondu à l'appel.En novembre 2008, le Théâtre National propose quatre spectacles qui rendent compte d'un monde parfois rude à vivre pour les jeunes. Pas question pourtant d'enfermer toute une génération dans un portrait désenchanté ! Au contraire ! Dès la rentrée, top départ !, vous avez huit semaines pour relever le défi : quelle classe (4è, 5è, 6è) inventera un « nouveau monde », une société rêvée, de nouvelles façons de vivre ensemble, des solutions (réalistes ou farfelues, sérieuses ou imaginaires) pour les décennies à venir ?Il s'agit simplement de tordre le coup à quelques rumeurs : les jeunes n'ont plus de réflexion politique au sens large (sans blagues !), peu d'intérêt pour le monde (ah, ah, ah), plus du tout l'énergie qu'avaient leurs aînés pour mener une révolution (Allons ! Allons…), ils sont devenus passifs avec la télévision (taratata !)… Tous les moyens d'expression sont permis : vidéo, écriture et/ou jeu théâtral, roman-photo, chanson, slam, montage radiophonique, conférence, sketches, arts graphiques et visuels, construction d'objets, installations, créations de livres, fresques, happenings, stylisme, affiche, danse, peinture, dazibao,…Utopies/ Créations est une plate-forme d’expression réservée aux jeunes. Le thème proposé – Les Utopies- est une sollicitation à leur capacité à imaginer, créer, donner à voir ce que serait un monde, une société qu’ils seraient libres d’inventer. A quelles valeurs donneraient-ils cours ? Comment représenteraient-ils ce « meilleur des mondes » ? Voilà donc une formidable possibilité de réfléchir sur le réel par l’exercice de la représentation fictionnelle. Une occasion, pour les enseignants qui le souhaitent, de prendre appui sur une observation du monde contemporain et sur la rencontre avec de très célèbres utopistes...Voir http://martinV.canalblog.comAA

17:21 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, theatre national |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.