04/07/2008

l'espace devient question stage

J’aimerais qu’il existe des lieux stables, immobiles, intangibles… enracinés ; des lieux qui seraient des références, des points de départ…De tels lieux n’existent pas, et c’est parce qu’ils n’existent pas que l’espace devient question, cesse d’être évidence, cesse d’être incorporé, cesse d’être approprié. L’espace est un doute : il me faut sans cesse le marquer, le désigner : il n’est jamais à moi, il ne m’est jamais donné, il faut que j’en fasse la conquête.Créer : essayer méticuleusement de retenir quelque chose, de faire survivre quelque chose…. Laisser quelque part, un sillon, une trace, une marque ou quelques signes. (Pérec)Dialogue entre Libramont et les stagiaires et entre les stagiaires et l’atelier.Réflexion de groupe et recherches individuelles. 6 juillet

09:23 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stage, art contemporain |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.