02/07/2008

L'eusses-tu cru que nous sommes là peints? stage académie d'été de wallonie

Quelque chose du temps, de la dépense du corps, de la respiration vient s’inscrire sur la toile…. NovarinaLa main danse, le corps dessine… La main en tant que corps et du corps en tant que main. Je rentre et je sors des formes de façon animale. T.BrownJ'avance dans la poitrine du monde, jusqu'à ce que quelque chose respire.Alors l'étonnement devant ce qui, passant par nous, a été créé….Il ne s'agit pas de dessiner les contours, mais ce qui échappe au contour, le mouvement secret, la cassure, le tourment, l'inattendu….Et dessiner "le vivant de la vie" (qu'y a-t-il d'autre à désirer créer?) est à devenir fou; c'est justement ce que nul ne sait dessiner, l'aigu de la vie. Mais ce n'est pas impossible. H.CixousExpérimenter , mettre en projet la recherche plastique, la peinture ou autres ---20 juillet 2008

09:18 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.