29/03/2008

7 en terre

L'espace du château de l'ermitage à Wavre a parfaitement été étudié pour mettre en valeur cette très belle exposition de céramique.Les oeuvres de Thérèse Lebrun dialoguent dans leur caractère organique et fragile avec celles de Sofi van Saltbommel.Le travail de Nathalie Doyen est énigmatique et toujours d'une très grande qualité... un univers. Pasacline Wolast joue de la fragilité dans la monumentalité à l'inverse des petites pièces de Marie Delforge que l'on caresse comme des galets et où nous nous confrontons à la force de l'espace architecturé . Enfin, Caroline Andrin nous entraîne dans une démarche à la Pérec.. Un plaisir d'avoir vu l'évolution du travail de ces céramistes qui cheminent dans la qualitépa woth leb

17:50 Écrit par anne dejaifve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, art contemporain |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.